Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 19:57
Parcequ'il faut bien choisir une route et parce que cela rassure les gens qui restent, j'ai tracé quelques traits sur une carte. Pour rendre cette aventure moins abstraite et d'ors et déjà donner un petit goût d'évasion à vos vies pas toujours baignées de soleil, voici le chemin que devrait prendre ma vie pendant ces quelques mois.


Le grand départ s'effectuera de la région de Ottawa au Canada. A travers ce vaste pays je serais épaulé par mon fidèle compagnon Soufiane, qui me quittera (peut être) arrivés à Vancouver. De là, et après avoir passé près d'un mois ensemble, je devrais prendre la tangente vers les Etats-Unis et plus particulièrement le sud ouest, a travers les  grands parcs nationaux. Les semaines et les mois suivant me permettront d'avaler pas moins de 70° de lattitude, une expérience qui n'est pas donnée à tout le monde et qui me fascine d'avance. Cette lente descente débutera sur les chaudes terres d'Amérique centrale, à travers le Mexique, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, le Costa Rica et le Panama.




Ensuite je foulerais le sol de l'Amérique du sud en franchisant la porte par l'Equateur, le Pérou, le Chili et enfin l'Argentine où m'attend Ana, une formidable jeune femme originaire de Bahia Blanca qui effectue son doctorat à Clermont-ferrand dans le laboratoire de Géographie Physique dans lequel j'ai fais mon master. J'ose espérer que cette terre aura la couleur et la chaleur de l'accent d'Ana, sans compter sur ce formidable entrain de vie qui l'habite et qui fait déjà vibrer en moi cette envie de vivre chaque jour à 100%. Enfin, si mon porte monnaie me le permet je continuerais à travers le Brésil pour rejoindre la Guyane où Emilie et Rémi, professeurs d'EPS tout récemment expatrier, m'acceuillerons peût être pour quelques jours.



Quand je ferme les yeux des centaines d'images m'arrivent en cascade et je ne peux pas m'empêcher de rêver des parcs nationaux nord américain, des ambiances chaudes et humides de l'amérique centrale ou encore des grands espaces de l'amérique du sud.
De août 2008 à Février 2009, j'ai 7 sept mois pour vivre cette retraite sur les routes de cet immense continent où j'espère en secret avoir la chance de gommer cette course après le temps qui nous caractérise tous. Je veux vivre cette fraction de vie comme tombé dans un coma occidental, oublier cette frénésie et faire de chaque jour une nouvelle vie, goûter du bout du coeur les émotions d'un éphémère.


Certains ce diront que c'est une aventure bien ficelée, soit, il faut bien avoir un but ! Cependant, si le hasard de la vie met sur ma route une heureuse rencontre, de quelque ordre que ce soit, j'y réfléchirais sérieusement. En effet, je pars avec à l'horizon cette ligne d'arrivée que j'ai tracé, synonyme de retour en France, mais si une belle étape intermédiaire se propose à moi, je ne la laisserais pas filer entre mes doigts.


Quelques chiffres :

Combien de levés de soleil lointains ?  Plus de 200
Une bien longue descente...  70° de latitude
A rendre folle une rollex  12 fuseaux horaires
1 km à pied ça use, ça use ...  Près de 15 000 kilomètres
Accepter les frontières diplomatiques pour s'ouvrir au monde  14 frontières



Americalement
Partager cet article
Repost0

commentaires