Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 23:06

Je vous présente Sonia et Alexandre Poussin, un couple qui apparait à mes yeux comme l'incarnation parfaite de la dimension humaine du voyage. Pour vous résumer l'aventure, que je vous supplies de lire si ce n'est pas déjà fait (Africa Trek Tome 1et 2), ce couple a effectué 14 000 km à pied en partant du Cap de Bonne Espérance le 1er Janvier 2001 pour terminer au Lac de Tibériade 3 ans et 3 mois plus tard.

"Il n'y a d'aventure qu'humaine"

Sonia et Alexandre sont partis à la rencontre des Africains d'aujourd'hui avec pour seul bagage un léger sac à dos contenant quelques vivres et de quoi affronter les caprices du ciel, ajouter à cela un appareil photo et une caméra pour nous faire vivre leur aventure de l'intérieur « Cette légèreté est volontaire. Elle nous contraint à rencontrer pour survivre, à avancer pour rencontrer ». En effet, cette marche à été jalonnée par une formidable chaîne de rencontres formée de près de 1 200 personnes tout au long du périple. Marcher pour tous les soirs rencontrer le "sauveur du jour", voilà l'opium de ce voyage, ajouter à cela le désir de remonter le grand Rift Africain afin de "marcher dans les pas de l'Homme".

"La liberté c'est ce fixer un but et tout faire pour l'atteindre"

Pour Alexandre ce voyage symbolisait la Liberté car dans le dénuement ils échappaient à toutes les tentations de notre société de consommation.  Avec comme axe directeur le grand Rift, les Poussin ont laissé agir leur intuition et goûté à l'éveil des sens à travers la géographie vernaculaire « Notre mode d’orientation est intuitif. Nous n’avons ni cartes, ni GPS, ni boussole. Mais un principe : un chemin conduit toujours à l’homme ». Leur aventure est une formidable leçon d'humilité pour nous occidentaux mais elle reste cependant à l'image de ce que peuvent vivre chaque jours nombre de femmes, hommes et enfant sur ce continent aux milles richesses.

A l'aube de mon départ pour un voyage qui n'est pas à la mesure du leur, je puise beaucoup dans leurs expériences, leurs mots, leurs émotions. Si bien d'autre auteurs nourrissent mes songes: Kerouac, Thoreau, Bouvier, Monod, Saint Exupéry et j'en passe... Sonia et Alexandre ont cette dimension de l'accomplissement et surtout, surtout cette dimension romantique qui ne peut laisser indifférent! Cet amour qui les anime durant trois belles années et qui les pousse à se partager et regarder dans la même direction les a conduit à terminer le voyage à trois puisque Sonia a appris qu'elle était enceinte en Egypte.

J'ai beaucoup d'admiration pour leur courage et leur foi en l'Homme et je les remercie de m'avoir porté sur les pistes africaines avec autant de légèreté. Ils ont cimenter en moi ce goût du voyage humain alors ces quelques mots seront, je l'espère, à la hauteur de mon enthousiasme pour leur aventure.




Africalement 
Partager cet article
Repost0

commentaires

lolette 20/01/2009 15:27

as-tu déjà vu le film : into the wild, je pense que tu vas aimer.
pour ma part j'adore!!

lolette 20/01/2009 15:25

cette vidéo est extraordinaire, celà donne vraiment envie de partir en afrique