Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 19:25

Le 15 aout, départ d’Ottawa en direction de Calgary, ce qui représente ni plus ni moins que 2 jours et 5 heures de voyage en bus à travers les grands lacs et les grandes plaines. En relisant mon carnet de voyage j’ai le bonheur de découvrir que j’ai laissé trace de mon évolution tout au long de ce voyage afin d’en déceler les bons et les moins bons moments. Alors, je me rends compte que tout s’est passé sans encombre et que nous sommes même arrivés à Calgary avec un ami de plus ! En effet, les heures de bus au beau milieu des vastes étendues planes du centre Canada nous ont rapprochés entre gens embarqués dans la même galère et plus particulièrement l’un d’entre eux, Dominic, un Québécois d’une trentaine d’années qui quittait sa vie dans l’est pour aller gouter au rêve de l’ouest. Nous avons partagé de formidables moments faits de franche rigolade, de discussions nourries et de peurs. De peurs car, à Regina, lors d’une halte pour manger un bout, nous nous sommes aventurés tous les trois dans les rues de la ville en fin d’après-midi pour tomber au détour d’une d’elle sur un jeune homme probablement victime d’un règlement de compte ou de violence gratuite qui présentait un visage complètement ensanglanté et poussait des cris effroyables. Apres avoir fait en sorte de prévenir les secours nous avons continué notre route, bien refroidis, et avec une anecdote en plus que nous nous serions gardés d’avoir. Nous préférons garder en mémoire les bons moments partagés avec Dominic, encore une personne que le dieu du voyage a su déposer sur notre chemin, nous permettant de nous réveiller plus riches que la veille. Apres une bonne toilette dans la station de bus nous nous sommes lancés dans les rues de Calgary qui ne présentent à mon sens que très peu d’intérêts : morne, triste et relativement pauvre, bizarre pour une ville qui offre tellement de travail et d’opportunités professionnelles. En ce jour notre mission s’est limitée à trouver une auberge et une voiture pour le lendemain, ce que nous avons fait, et nous verrons bien le visage de la ville à notre retour des rocheuses canadiennes…

Partager cet article
Repost0

commentaires