Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 22:01

Fermez les yeux et imaginez l’entrain et le rythme que provoque l’action des distributions, des manivelles et des bielles que le moteur fait se mouvoir pour nous tirer vers notre but. A cela le vent qui vous balaye le visage constamment puisque votre place est définitivement à la connexion de deux wagons, là où il est possible d’être à demi dehors afin de contempler les paysages extraordinaires et incroyablement changeants qu’offre la lente descente le long du Copper canyon. Et puis cette chaleur, une chaleur qui se love tranquillement au fur et à mesure de notre descente vers la plaine côtière et qui fini par faire apparaître des perles de sueur sur le front alors que le coucher du soleil vous tient inexorablement ébahis, en haleine…

Onze heures d’une lente glissée vers le pacifique, une bribe de vie entre parenthèse avec un parfum de mécanique et des images pleins les yeux. Ce train est mythique et le restera inexorablement.

 

Américalement

Partager cet article
Repost0

commentaires