Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 16:27

Ma dernière escale en Equateur s’est déroulée dans la ravissante cité de Cuenca. Fondée par un conquistador espagnol originaire de Cuenca en Espagne, celle-ci offre un style colonial tout à fait charmant abritant en son sein pas moins de 52 églises et la deuxième plus grande cathédrale d’Amérique du Sud. Perchée à 2550m d’altitude, elle est aussi la porte d’entrée du parc national de Las Cajas atteignant quant à lui 4200m d’élévation pour offrir au randonneur que je fus une marche à travers trois écosystèmes. Cette diversité m’a permis de trekker pendant plus de quatre heures dans un paysage divers et envoûtant, une sorte de mélange entre notre Lozère, une certaine Armorique, les Highlands Ecossais et le Connemara Irlandais. Alors que l’altitude exerçait sur moi sa pression habituelle à hauteur de 1hPa tous les 8 mètres gagnés verticalement (ah ce cher Pascal, le Puy de Dôme n’aurait pas cette réputation sans lui !), me mettant la tête dans un étau et transformant petit à petit chacun de mes pas en une véritable épreuve de force, la majesté des lieux continuait à pousser ma curiosité à se satisfaire à chaque surplomb rocheux, bosquets ou lagunes.


Ici, sur ces premiers escarpements, je suis enfin rentré dans les Andes, une chaîne montagneuse de près de 8000km qui file vers le sud et qui doit sa naissance à la subduction de la plaque de Nazca sous la plaque sud-américaine. Par ailleurs, ces reliefs ont été façonnés par le plus grand sculpteur de tous les temps : la glace. En effet, lors du retrait de la dernière glaciation que l’on estime aux alentours de 15 000 ans, les versants furent tailladés et les lagunes creusées offrant, aux pieds des versants, de véritables miroirs naturels où se reflètent des géants de pierres.




     




















La redescente offrit du répit à mes vaisseaux cérébraux et désengourdit quelque peu mes muscles ; ce n’est pas pour autant que je me fis prier pour aller me coucher dans une auberge au décor beaucoup moins majestueux que celui que j’avais parcouru pendant la journée. Le lendemain je quittais la ville pour près de 24h de bus en direction de ma première alte Peruvienne : Trujillo.

Americalement

Partager cet article
Repost0

commentaires

Manu 24/12/2008 17:54

Oui, Cuenca est une superbe ville coloniale d'Equateur, tout comme Quito ;) , je suis heureuse d'être bien d'accord avec toi sur ce point ! Une ville très agréable à découvrir à pied. J'ai également beaucoup aimé les randonnées dans le parc National de Las Cajas aux différents écosystèmes et dont les multiples lacs et lagunes scintillent sous le soleil comme des bijoux. Encore bravo pour ce blog et beau voyage à travers l'Amérique du Sud !