Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 22:30
C’est par l’entrée septentrionale que nous avons franchi la frontière vers le Chili, ce pays qui s’étend sur près de 6000km le long du Pacifique. A Arica, ce qui nous a surpris de prime abord c’est l’aspect beaucoup plus riche de la ville qui refleta l’image d’une cité espagnole à nos yeux. La vie est aussi plus chère, en effet nous nous sommes surpris à dédaigner un repas a 3 euros car nous venions de payer moitié moins dans le pays précédent. Nous sommes vite revenus à la raison et avons profité d’une bonne tournée dans cette petite ville cotière ou une immense dune de sable vient grignoter de l’espace sur certains quartiers. Une petite grimpette sur “el morro de Arica” nous a d’ailleurs offert un formidable point de vue et a permis a Juan Pedro de se joindre a San Cristóbal afin d’offrir sa benediction et sa protection à la ville.

Arica fût enfin le point de départ de notre deuxième nuit de bus en direction de San Pedro de Atacama. Une nuit beaucoup moins confortable que la précedente car le bus s’approchait beaucoup plus d’un bus classique mais surtout parce que celui ci était rempli d’hommes, de femmes, d’enfants et de paquets jusqu’au plafond ¡ Effectivement, les chiliens du nord n’hésitent pas à faire plusieurs heures de bus pour aller quérir produits de consommation et achats de Noel a moitié prix. Cette experience fût interessante car nous étions loin d’imaginer qu’un bus puisse avoir cette contenance. Je crois qu’en France il nous aurait fallu trois bus comme celui-ci, sauf qu’ici ils ont l’art d’optimiser chaque centimètre carré !


     



































En milieu de matinée nous avions atteint San Pedro, la porte du desert d’Atacama, le desert le plus aride du monde. Ici, dans certaines parties il n’a pas plu depuis plus de 400 ans et la pluviométrie moyenne de la zone avoisine 0 à 50mm d’eau par an. San Pedro est notre première étape à ce point depaysante. Pour ma part j’y retrouve un style très proche de Figuig (dans l’est Marocain) avec ces rues sablonneuses, ces murs en terre cuite, ces couleurs et son soleil. Ici il règne une ambiance de bout du monde, même si la manne touristique impose largement son lot de voyageurs de tout type. Voila trois jours que nous passons ici, trois jours que nous avons mis à profit pour poser les yeux sur les joyaux de la région : Vallée de la Mort, vallée de la Luna, Quebrada de Toconado et bien sur le salar d’Atacama et sa merveilleuse réserve de flamands roses. Le soleil est pour nous, a chaque seconde, au zenith et nous avons la chance de nous emerveiller a trois, de partager ces moments uniques dans l’un des plus beaux endroit du monde. Mais tout cela n’est qu’un début puisque nous avons atteint le point le plus meridional de notre périple familial et nous entamons demain notre lente remontée vers le symbol culturel des Andes qui symbolisera la fin du voyage. Auparavant, nous nous appretons à passer trois jours sur l’altiplano, dans un lieu magique ou l’addition paysagère risque d’être salée !

Americalement
Partager cet article
Repost0

commentaires

luce-spitzer isabelle 17/12/2008 15:47

coucou petit cousin...super ton blog , un peu de douceur dans ce monde de brut. il m'a permis de te découvrir un peu...plus poilu d'ailleurs( il faut dire que la dernière fois que je t'ai vu tu devais avoir 6 ans), de revoir la petit famille...
bises à tous

Nico 18/12/2008 20:49


Isabelle,

quel plaisir de lire quelques lignes d'une cousine que la vie ne m'a pas permit de connaitre comme il se doit. Merci beaucoup et que la lecture continue a etre appréciable.
Porte toi bien en attendant l'eventuel moment ou les chemins de nos vies se recroiseront.

Americalement


Patrick 17/12/2008 12:11

Bonjour,

bienvenue dans la communauté images du monde.

Amicalement.
Patrick.

Nico 18/12/2008 20:50


Merci Patrick, j'espere que mes images contenteront les amateurs.

Americalement.


fondard catherine 16/12/2008 19:16

Quelle merveilleuse aventure, Nicolas. Depuis que Romain m'a enregistré ton blog, désormais je suis régulièrement ton aventure et c'est vraiment formidable ce que tu vis.
Bien des choses à tes parents qui doivent apprécier ta compagnie après cette longue absence. Bisous à vous trois

Nico 18/12/2008 20:54


Merci Catherine, tout cela me fait tres plaisir. Te savoir derriere l'ecran a suivre mes aventures me réjouis franchement. Nous passons un superbe moment tous les trois et nous esperons
pouvoir en faire partager une bribe a travers le blog. Aujourd'hui, c'est que du bonheur, en esperant qu'il en soit de meme du coté de la famille Fondard depuis que tu es grand mere !
Porte toi bien et a bientot.

Americalement


Karine 16/12/2008 17:14

hola chico!!
ça a l'air de bien aller pour toi, c coool!! bon, j'espère que le symbole culturel des Andes, c'est Cusco....(pe le machu picchu??) en tout cas, merci pour la musique de flûte de pan sur le blog, c'est ce qu'on passait ds notre pte boulangerie cusquenienne et ca me rapelle pleins de bons souvenirs! bisous Nico et profite bien du soleil parce qu'ici, c'est que de la grisaille.............hasta luego!

Nico 18/12/2008 20:59


Hola chiquita ! Claro que hablo de Cuzco, la cuidad de tu corazon !
Disfrutamos del sol y de la felicia de los chilenos, bolivianos y Peruanos. Espero que tu revuelto en Francia se pasa bien. No es tan dificil de comer la cocina francesa despues la bonita mexicana
?
Que te vaya bien. Muchos besos a ti y las chicas.

Hasta luego y feliz navidad.


jerome 16/12/2008 16:31

salut l'ami! Pendant que tu traines dans le coin là-bas, n'oublies pas de passer le bonjour à Esteban, Tao et Ziha comme promis! Hasta siempre Che Duracka...!!!

Nico 18/12/2008 21:02


Ben pour l'instant personne a l'horizon mais j'attend le Machu Pichu car je crois qu'ils se cachent la bas en ce moment. Une sombre histoire de traffic de feuilles de coca, un truc pas clean !
Je te tiens au courant et je t'envoie des photos dedicacées quand je les trouve.

Hasta luego amigo y que te vaya bien !