Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 18:39

C’est aux rythmes claquants des rails d’un petit train touristique que je me suis enfoncé dans la chaleur et l’humidité d’une forêt luxuriante en ce petit matin Argentin. Faisant la course avec les papillons véritable arc en ciel volants, frolant les bosquets de bambous et admirant les singes se dégourdir de leur nuit nous nous approchions. Une fois a quaoi, je me suis laissé trainé par le bout des yeux par un petit ange volant a quelques mètres de la foule qui migrait en masse vers l’attraction naturelle. En compagnie de mère nature dans son expression tropicale j’ai attendu sagement le retour des premiers assayants pour prendre, a mês risques et périls, l’autoroute en sens inverse (une colision d’appareil est si vite arrivée). Marchant sur cette passerelle a quelques mètres au dessus de l’eau, joignant d’ilôt en ilôt ces écrins de verdures, j’ai vite fait apstraction du flot de la rive gauche pour laisser s’exprimer mes sens en approche.



D’abord, le grondement que l’on perçoit et qui doucement s’accentue a en devenir presque effrayant, puis j’aperçu ce nuage de vapeur d’eau s’élevant au dessus du cataracte, des postillons sacrés tout droit sortis de la Gorge du Diable. Puis, a quelques mètres, alors que j’étais déjà happer depuis plusieurs mètres, j’ai eu droit aux premières brumes venues se coller a mes bras, mes jambes pour se transformer en une véritable pluie juste au point de contact. Le point de contact c’est ce moment ou tout les sens explosent, le bruit est assourdissant, les yeux émerveillés, le corps tremper jusqu’aux os et ou la bouche goute a l’eau du fleuve que la gravité rappelle nous rencontrant en chemin. C’est le moment ou plus rien n’existe au monde que cette oeuvre naturelle qu’il faut déguster avec respect et émerveillement.





Les chutes d’Iguazu sont plus exactement un ensemble de 275 cascades qui s’étendent sur a peu près 2,5km le long. Ce sont deux facteurs conjugués qui ont participé a leurs formations. Tout d’abord, des coulées volcaniques de type basaltiques formant differentes couches superposées et de compositions différentes les rendant distinct a l’action érosive de l’eau. Et par ailleurs la présence de multiples fractures de l’ecorce terrestre dans le lit du fleuve. Ces deux facteurs concours a la beauté exceptionelle du site et le rende bien evidement unique au monde.


Le côté argentin offre plusieurs kilomètres de sentiers, j’ai donc passé plus de six heures a contempler ce joyaux dont j’en suis sorti trempe d’émotions.

Partager cet article
Repost0

commentaires

TAILLE-CRAYON 03/03/2009 20:43

BlOG TRES SYMPA Un VRAI REGAL JE REVIENDRAIS....

Lorent et ses 2850 TAILLES-CRAYON...

Nico 05/03/2009 01:56


Merci Lorent ! Belle collection de taille crayon effectivement, de quoi bien affuter sa plume...
A bientot.

Americalement