Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 12:15
Bonjour à tous,

voilà trop longtemps que je vous laisse sans nouvelles et pourtant vous êtes nombreux à venir en quérir régulièrement. Je suis donc d'ores et déjà désolé de ce manque de rigueur.
Il y a donc plus d'un mois que je vous laisse dans le flou et pourtant la vie et son rythme effréné continue à faire souffler ce vent qui pousse mes voiles toujours un peu plus loin. Pour les amoureux d'Americatrip l'attente de lecture se fait insupportable et je le sais, mais je ne désespère pas de voir les dernières lignes du livre s'écrire bientôt. Sachez que vous en serez les premiers avisés.

  Comme j'ai pu l'écrire il y a quelques semaines j'ai eu la chance d'aller prendre un petit entracte dans le
s ruelles de Barcelone accompagné de Manon, cousine bretonne s'échappant de la pluie à la recherche de soleil le temps d'un week-end et Maeva qui adoucie dorénavant mon quotidien. Chaleur humaine et rythmes festifs étaient au rendez vous dans cette capitale européenne toujours aussi passionnante. Revenu le temps de quelques jours à la marche quotidienne qui, pour moi, est le principal vecteur de la découverte nous avons parcouru de long en large les différents quartiers que seul notre instinct nous poussait à pénétrer. En effet, dès les premières heures c'est avec un "guide" dont je tairai le nom que nous avons tenté de trouver un endroit pour déguster un typique "Churros con Chocolate", spécialité barcelonnaise faîte de churros que l'on trempe avec gourmandise dans du chocolat fondu. Recherche infructueuse qui nous mena à faire confiance à l'habitant pour nous guider. Et là, tout est plus facile. Une gentille dame nous indique une petite ruelle et nous tombons dans un café aux allures authentiques où enfin nous pouvons déguster avec cachet notre graal culinaire. Dès lors le guide a fini le séjour au fond du sac resurgissant au gré de besoins géographiques précis dont je ne dénigre pas l'intérêt. Je tiens tout de même à remercier Pascale et Alain de leur cadeau avec lequel j'entretiens une relation certes conflictuelle mais néanmoins passionnelle (sic). Je vous passe les détails d'un séjour fait de franches rigolades et de moments d'une douceur incomparable dont j'avais besoin alors que le quotidien me pèse.

D'ailleurs, Barcelone devait être, aux prémices, le lieu de notre nouvelle rencontre avec Jonathan (réf. article Buenos Aires). Malheureusement pour moi, mais heureusement pour lui, cela n'a pas pu être le cas car l'histoire en a décidé autrement et j'en suis partie prenante. En effet, lors d'une de nos soirées dans la capitale argentine nous avons fait l'heureuse rencontre de trois comédiennes dont l'une d'entres elles, très jolie au demeurant, a très vite fait le bonheur de mon ami, à tel point qu'il m'a annoncé il y a quelques semaines leur mariage prévu pour Décembre 2009. Resté auprès de sa chère et tendre il a renoncé à sa venue à Barcelone et j'en suis finalement heureux ne renonçant pas à mon escapade pour autant. Maintenant se pose la question pour moi de ma présence, vivement souhaité par mon ami, tout près de Bariloche en cette fin d'année car ma situation financière ne me permet pas, pour l'instant, d'imaginer sereinement le voyage. A voir...

Pendant ce temps les projets liés au partage de cet Americatrip continuent de prendre forme et je vous informerai très vite des dates de deux interventions. La rentrée réenclenche le processus et je serai mi-septembre face à vous pour une conférence clermontoise et mi-octobre dans mon village natal pour un week-end aux côtés de mon ami Soufiane qui partagera lui aussi son expérience sur les routes indiennes et népalaises. En fil rouge continue l'écriture du livre et même si le temps manque je m'accroche à l'adage "tout vient à point à qui sait attendre".

De ce côté, quelques jours de vacances m'on permit de faire un bond salvateur et de profiter de l'accueil formidable d'Henri et Christiane tout près de Marseille pour lier soleil, chaleur humaine et écriture. J'ai pu aussi m'adonner avec fracas à la pratique d'un sport qui a comblé une bonne partie de ma vie, le cyclisme. C'est notamment sur un VTT, en plein coeur des Alpes, à la Plagne, que j'ai pu jouir de descentes vertigineuses avec mes amis. Decentes qui m'ont valu quelques belles blessures. Ayant du mal à définir mes limites et friand de sensations fortes j'ai eu la chance de goûter au sol alpestre ne ternissant en rien mon plaisir mais beaucoup plus mon oeil gauche (sic).


Aujourd'hui, à l'image de milliers d'écoliers je reprends le chemin du travail et le rythme cadencé par la vie quotidienne et les projets multiples.


A très vite pour la divulgation du calendrier des interventions et la poursuite du partage.

Américalement.
Partager cet article
Repost0

commentaires