Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 20:05

Tres cher ami,

 

Vous la-bas, moi ici.

 

Pensiez-vous  mon omission ? Non, j’ai tout simplement pris mon temps. Sachez que, mon obstination, mon objectif,  etaient de vous ecrire dans un lieu qui m’aurait inspire. Un lieu magique (selon moi), ou mes ecrits sur papier ne pourraient etre retranscris sur ordinateur que par la suite. C’etait decide, mon ami accomplit quelque chose de grandiose, alors je me dois d’honorer la tradition.

 



   Assis la, sur un banc, legerement distant de la foule, ombragÉ sous un arbre. MalgrÉ l’agitation, l’atmosphere est calme et je me sens en symbiose avec ce lieu. Aucun dictionnaire a mes cotes. Quant aux fautes d’orthographes, peu m’importe. Oui, je me fiche de savoir si tel ou tel mot s’accorde, ou si le passé compose doit etre utilise avec le present du subjonctif. Si l’adverbe subjacent est employe en mode passif du complement d’objet direct. Peu importe, je ne crois plus en la logique. En la logique des maths, de la science physique, des professeurs qui nous disaient comment marche la vie. Toutes ces personnes qui freinent les élans des hommes qui veulent rendre ce monde juste, juste ! Einstein a bien invente la bombe H(IV). Vous n’allez pas me faire croire qu’avec son Q.I ou sa jugeotte, sa connaissance de l’homme et sa folie devastatrice, Albert n’a pas contribue a mystifier Hiroshima et Nagasaki. S’il etait aussi intelligent que pretendu, la soif de notoriete l’a bien eu. Tout le monde le pense “Genie”. Mais vous etes vous deja demande ce que ressentait un peuple, recevant, sans broncher,  un amas de haine sur la gueule ?

 

Ah, Mon cher Nicolas, durant la scolarite, on nous apprend la pensee des autres, tout en nous faisant croire que nous n’aurons jamais leur potentiel. Depuis ma plus tendre enfance, j’etais trop fier pour lire et me laisser influence par la pensee d’un montesquieu, d’un christophe “coulombs” (le sacre menteur qui a surement du abuser de jeunes garcons tribaux de moins de 6 ans… non ?). Je m’interrogeais. Mais que font toutes ces celebrites historiques, tard le soir, seules dans leurs chambrÉes ? Se piquaient ils a l’eau ecarlate ? Se grattaient ils le nez en pensant a des chevres ? Mangeaient ils la tete a l’envers ? Buvaient-ils abondement en pensant que leur papa avait ete mechant avec eux, durant leur jeunesse ? Se lavaient-ils au moins ? Mais,  a mon grand bonheur, je fus confrontÉ a ma vanite. Et heureusement que vous, mon ami, vous m’avez dissuadÉ de bouquiner, d’ouvrir mon esprit un peu plus, voir beaucoup plus qu’ il ne l’etait deja (vanite ?) Vous, tres cher, Nicolas, vous devenez homme un peu plus vite que la moyenne. N’allez pas trop vite, je nous vois encore nous fendre la gueule et retourner a nos douze ans. Et ne croyez pas que je suis nostalgique, car les plus grands faiseurs de miracles et de bonheurs sur cette magnifique terre  maudite, sont les hommes qui ont gardÉ un esprit d’enfant !

 

Ceci etant, je tourne une page pour parler du passé. Afin de garder l’anonymat de certains hominides, je tenais a vous informer que les noms employes  seront inventes et que toute ressemblance sera exclusivement fortuite.

 

Je me lance sans frenesie dans un chapelet de souvenirs : Rappelez-vous de la bande a Chamoule , ou lorsque vous vous etiez casse le coccyx. Vous qui etiez fan de sangoku, maintenant votre derriere ressemble a votre heros d’enfance. Souvenez-vous de Jehova Boulby et de ses betises. Heureusement que son pere ne possedait pas un ministere et que Boulby n’etait pas promis a un brillant avenir.  La france aurait connu la decheance et le chaos. Rappelez-vous de Begue-BD et de sa truelle portugaise, ou encore de Moutonphile woman. Vous savez, je la detestais car elle me volait les meilleures journees a passer avec mon meilleur pote. Alors vous n’etiez plus que l’ombre d’un enfant essayant de vivre comme un adulte classÉ X confidentiel. Souvenez vous des parties de hockey sur roller au kiosque, des routiers fous de rage. Sachez que j’ai lu dans leurs yeux, la signification vraie du mot HAINE. Dites-vous bien que vous pouvez etre meilleur que moi sur un velo ou en endurance, mais vous ne me battrez jamais sur un cent metres, quand j’ai decide de sauver ma peau, pas vrai ? Rappelez vous des parties de Mario kart en compagnie de John Bee Phaluzeuss, fils de Poseidon et de Natasha Bouteflika. Souvenez-vous de Moustique et de sa comprehension de l’amour. Certes ce n’etait pas elegant, je l’avoue, mais qu’est ce qu’on a ri ce jour la ! 

 

Comprenez que je ne peux pas tout enumerer. Je ne veux pas voir ma vie finir comme Malcolm X, mon heros de toujours.

 

Pour conclure, vous etes brillant a mes yeux, un Nacer Boo Jilali, un Steeve  Mac Cunining Gahm, un francois Aubervillier, un MouloundeurTeflon, un Rachid Larzac, un Bohemian Rapsodyan irradiant le soleil de mille feux s’il feu follet, une Julie Bonhaventura, un Sullivan Lombardy, une Emilie Croustillante Meh Pah Troh, un N’guyen Ah Fleur de Poh, un veritable pote, un copain et le plus important un ami.

 

Psychotement mais pas trop, faut pas abuser, je sais que je peux me maitriser, notamment grace au sport.

 

Soufiane

 

 

Ps : oui ? Le lieu du “Assis la, sur un banc, legerement distant de la foule, sous un arbre” ? Taj Mahal. (Agra, Uttar Pradesh. Inde)

 

2e Ps : Penses tu que la pluie est un trouble a l’ordre moral ? Et, est ce que le beau temps est indubitablement l’ennemi des corrompu(e)s ?

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 22:04

Non, je ne t’oublie pas mais je suis, comme qui dirait, « charrette ».
Lors de périples en vélo, j’ai eu l’impression de ressentir les mêmes émotions que toi. Et là, je me suis demandé comment on pouvait être bouleversé par un paysage ? Je n’ai pas de réponse exacte mais il y a en effet le paysage désertique, stérile de toute trace humaine (des paysages de montagne magnifiques) et il y a la solitude. Je crois que la chose qui fait qu’on a une boule au ventre devant telle ou telle chose c’est aussi la beauté de l’INCONNU. L’inconnu donne toujours envie d’aller le connaître. Mais, une fois passé le stade de l’apprentissage d’un paysage, est-ce qu’on est prêt à y vivre ? Je ne sais pas. En tout cas je tiens à te féliciter car tu as été au bout de tes idées, la plupart n’y vont pas (moi le premier). J’aurais tant voulu t’accompagner. Tout d’abord car le projet était vraiment magnifique. Mais également car je sais qu’avec ta personne, j’aurais été bien. Avec certaines personnes tu vis une semaine, pas plus, après « ça tourne au vinaigre », là, je pense que non. Juste une chose, prend bien ton temps, tu n’en es pas à une journée près, tu ne pourras pas tout voir, mais bon, tu n’es pas pressé. Et aussi, n’aie pas tant la haine de cette société capitaliste. Tu es quand même allé dans le pays le plus capitaliste du monde ! Les villes aussi que tu ne sembles pas trop apprécier recèlent également des curiosités et des expériences toutes aussi intéressantes que Dame Nature. En plus, tu y passes, sinon évites les, ne va pas contrarier tes idées si tu n’es pas à l’aise en ville. Dans tout les cas n’aie pas le cafard, c’est tout à fait normal, mais tu nous reverras bien un de ces jours. Je tiens aussi à te féliciter pour tes quelques photos et tes récits, je me régale à chaque fois. Profites en au maximum mais je te fais confiance là-dessus. Voila, c’est le petit mot que je voulais t’écrire. Je ne voulais pas te décrire, ou faire un listing des anecdotes à notre sujet, ou autres souvenirs. Il faut vivre dans le présent et le futur, le passé il ne faut surtout pas l’oublier mais il ne faut pas se morfondre dessus. Tu sais que tu as beaucoup de qualités, que je ne veux pas n’ont plus décrire, que tu es super sympa et tout et tout car pour reprendre le message de Mary tu risquerais de devenir un brin prétentieux et trop sûr de toi !

Aller je t’aime, Bisous mon Ka.

Partager cet article
Repost0
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 02:03

Nico Siffredo, nom commun qui avec le temps, et assez rapidement finalement, m'est devenu familier (mais toujours pas propre, rassurez-vous).
En apprenant à le connaître, je me suis rendue compte qu'il existait encore des mecs biens sur qui on pouvait tomber et compter. En fait, c'est Cha que je devrais remercier pour me l'avoir présenté à l'occasion d'une belle soirée raclette in English please!!! C'est ce genre de rencontres qui vous surprennent par la rapidité à laquelle s'installe la complicité entre des personnes. Bien entendu, je ne connais que certaines facettes de ce personnage, et cette andouille s'en va, pour je ne sais combien de temps, avant que je puisse en découvrir d'autres.
Donc, à ce que j'ai pu voir, Nico sait être généreux, marrant, lourd et couillon (et non il n'a pas que des qualités), prétentieux et sûr de lui (du moins en façade), franc et honnête (enfin je crois). Mais avant tout cet "Homme" est un baroudeur, un globe-trotter en mal de paysages, de cultures et de rencontres enfin intéressantes et enrichissantes. Changer d'air pour changer de vie, reprendre à zéro, repartir sur des bases saines, et comme dirait l'autre "vivre c est changer du temps en expérience"...Il a donc décidé de vivre tout simplement à sa façon..
 
Nico,
ce que j aurais à te dire c'est que tu fais chier. J'avais fini par te considérer comme un ami, et PAN!! tu te casses. T'as intérêt de revenir sur Clermont, parce qu'avec qui je vais aller voir mes concerts gratuits et mes films quand Cha voudra ou pourra pas?? Qui viendra s'incruster au Flunch ou chez moi??
une dernière chose: tu sais que j'ai jamais tort (parce que le tort tue...), et là, je suis tout à fait d'accord avec toi. Profites-en bien, fais le plein de tout ce dont t'as besoin...
 
à bientôt ou pas...
tchouss mouss pamplemousse
 
Meuhrail

Partager cet article
Repost0
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 22:06
cher cousin crétin...
 
alors que votre voyage se précise, je viens de me rendre sur votre blog et de lire les télégrammes de la famille, et que dire?
je m'en retrouve "toute chose" le poil se dresse, les frissons me viennent enfin pas la peine de vous faire un croquis mon cher!
bouhh comme c'est beau cela reflète au mieux l'amour que l'on vous porte mais je pense sincèrement que cela n'est rien à côté de ce que vous méritez (même si ma douce vie d'enfant n'a pas toujours été rose à vos côtés! ma vengeance sera terrible sachez le cher cousin!)
je repense souvent à cette enfance magnifique passée ensemble, certes un poil de nostalgie s'installe! nous avons tous pris des chemins différents maintenant, le votre vous porte au bout du monde c'est un choix splendide que vous avez fait là je vous admire pour votre courage et sachez que nous, votre famille, seront toujours près de vous malgrè les kilomètres qui nous sépareront.
cependant je vous souhaite un excellent voyage, profitez en au maximum et surtout ne perdez pas une goutte de tout ces instants magiques qui vous attendent, mais gardez quand meme une petite place pour le souvenir de la cousine merveilleuse que je suis!
n'oubliez pas Hotmail votre pigeon voyageur afin de pouvoir nous donner de vos nouvelles!
 
je profite aussi de ce message pour laisser une annonce: je suis actuellement à la recherche d'un mari riche qui voudra bien m'offrir le voyage pour aller rendre visite à mon cher cousin crétin! plus si affinités, pas sérieux s'abstenir! merci!
 
je vous bisoute!!

PS : Pour les hommes riches qui auraient un espoir, Débo est la jolie blonde qui se situe à ma gauche. La jolie blonde à droite étant ma Mamie !
Partager cet article
Repost0
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 20:49
Mon KA



Pour ceux qui ne le savent pas KA est le diminutif de DURACKA, c’est comme ça qu’il a été surnommé au sein d’une bande de quatre adolescents plus débiles les uns que les autres. Cette bande qui rappelons le, s’est formée au cours des années  « Lycée » et qui verra quatre idiots  faire leurs premières expériences dans la vie. C’ est impossible de se remémorer tous les fous rire qu’on a eu et les conneries qu’on a faites.  Un vrai bonheur...
Pour faire une description du KA c’est simple, reconnaissable à 300 mètres : il est taillé dans la pierre (sauf qu’il n’y en avait plus assez), il a les pattes arquées comme une arbalète, un nez retroussé (marque de fabrique du JP), une petite fossette dans la joue, les dents du bonheur et une queue de sangoku, que seul les intimes auront pu voir, ou…….. toucher…. (ayez j’ai des frissons rien que d’en parler).

 C’est aussi celui qui est toujours content et qui rigole comme un âne sans savoir pourquoi ( facteur déclencheur de fous rire car très souvent suivi par les autres ) et c’est également lui qui a eu le plus de surnom comme : «durackarambar, durackatastrophe ou encore durackastaphiore… »
Les membres de ce groupe ont grandi, chacun a suivi des parcours différents et malgré les distances qui, désormais, les séparent, rien ne pourra leur faire oublier les moments qu’ils ont vécu ensemble, gravés a tous jamais…(telle une certaine cuite lors d’ un certain réveillon)


Bref mon KA j’ te fais plein de bisous, t’es un gros bitnik, tu me feras toujours  rire, amuse toi bien dans ta Durackaventure et Durak’ A BIENTOT….

 
Bisous, ALOV’YOU !!!!


                    LET
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 11:22
"4 consommes et 3 voyelles", c'est le prénom de Nicolas !!!
Oulala, si ça commence comme ça !!!
C'est bien là le seul point commun entre Nico (le "nôtre") et Carla ...
Car Nôtre Nico est plutôt anarchiste, rebelle, fan du che' ...
Enfin bon, sous cette facette, tout le monde peut le connaître. Tout le monde pourrait aussi le présenter comme le bon pote, qui malgré ses difficultés en grammaire-orthographe, est très sympa.
Mais ne faut-il pas moins que le cotoyer un minimum pour se rendre compte des qualités, et surtout des défauts, de Nico. Comme qualité, j'avancerai sa disponibilité pour les autres, toujours prêt à offrir. Comme défaut, je vais essayer de me limiter aux principaux pour ne pas exploser ce texte !!! Ses principaux défauts : aime un peu trop les produits locaux (la gnole sur le terrain ...) !!!
Voilà pour la présentation du gus... Le but n'est pas de lancer des fleurs, mais plutôt de te faire savoir, Nico, qu'il est très appréciable de te cotoyer...
Trouver les mots n'est pas chose évidente, de quoi filer de bon maux !!! Les mots peuvent être encrés, ils ne peuvent jamais refléter la pensée, mais sache cela : Vas, voles ... l'horizon t'appelle, et derrière ta ligne de conduite, loin d'une fuite, regarde dans chacun des rétroviseurs, dans la poussière de tes pas, dans la trace de ton chemin : tu seras toujours suivi de prêt ... Profite de ce périple, bien essentiel à la vue des futilités de notre société, pour découvrir le monde. Au delà du blog qui sera un trait d'union, tu ne parts pas seul, tu emportes avec toi un petit morceau de chacun... Compte sur tout mon soutien, toute mon amité, ma sympathie.
A bientôt pour de nouvelles aventures, au détour d'un cotopaxi, d'un yellostone, d'une chaîne des cascades ou d'un machupiccu ...

Fred
Partager cet article
Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 17:33
"Nico, le gars de la Vie !"

Alex et Mylène
Partager cet article
Repost0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 10:50
Cet individu étant (parrait-il...) le fils du frère de mon père... je suis contraint d'admettre qu'il est de mon sang... (mais dilué :D) Il a donc forcément quelques bon côtés au milieu de ses innombrables défauts (mais si au moins UN !... non ?... pas d'pot...)
Quand je l'aurai trouvé je ferai suivre ! promis !
 
Allez cousin m'en veux pas ! on s'fait la bise ?! (...juste une !)
 
Vaya con Dios primo ! ;)
Partager cet article
Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 13:59

Me voilà face à mon ordinateur depuis 20 minutes et je ne sais pas comment commencer ce mot, que je voudrais parfait…

Toi le géophysicien, tu pars vers de nouvelles terres, moins altérées et porteuses de bien des rêves !

Tu t’envoles vers un univers qui j’espère sera riche de rencontres et de sourires. Je souhaite que ce voyage te permette d’apaiser ton esprit et de vivre pleinement…

Oublies notre monde si formaté, oublies ceux qui essayent sans relâches de contrôler ton esprit, oublies les égoïstes et les envieux… Continues à croire en tes idées ; il n’y a qu’au combat qu’on est vraiment libres !

Je te remercie sincèrement pour tout ce que tu m’as apportée. Grâce à toi j’ai pu apaiser un peu mes pensées… Tu m’as appris à croire en ma nouvelle vie…

Un lien étrange nous unit et même à des milliers de kilomètres, je continuerais moi aussi à veiller sur toi.

Enjoy your trip !

Je t’embrasse très fort.

Mari.

 

‘Soyez réalistes, demandez l’impossible…’

Partager cet article
Repost0
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 11:52



Diccionario francés–argentino.

 

Nico [nm; Fr Nicolas; Esp Nicolás] Franchute del género simpático. Afectivo, sociable, curioso y carismático, este aventurero empedernido no se contenta con lo conocido sino que siempre está a la búsqueda de nuevas experiencias. Fehaciente admirador del Che Guevara, pasó su vida sobre una bicicleta que no bastó para llevarlo a dónde quiere llegar. Quizás fueron los estudios de geografía los que le mostraron la existencia de un mundo gigante que hay que conocer. Lejos de ser como el geógrafo del principito, quien pasa su vida haciendo inventarios, Nico es más bien el explorador… pequeño zorro con corazón de principito.

 

Nota del traductor: Luego de ver esta definición, no es de extrañar que este personaje planee visitar las tierras de América latina. Será como lo hizo alguna vez el Che, aunque esta vez será en el sentido contrario. Su gran apertura a las nuevas experiencias y particularmente su visión franca, profunda y abierta de las cosas lo llevarán por caminos apasionantes.

 

Comentario de una argentina: Aprovecho para darte las gracias por ser como sos, por ser mi amigo y sobretodo por estar ahí. Che, boludo, estoy re contenta que te vas a venir para Argentina!!! Vas a ver los churrascos que nos vamos a comer! Va a estar bueno tenerte allá J  Te quiero un montonazo!

Ana

Partager cet article
Repost0